Accueil La Une Belgique

«Imposer tout de A à Z, c’est courir le risque d’un conflit dès le départ»

Faire participer l’ado aux décisions, c’est partir d’un bon pied. Au contraire, imposer tout de A à Z, c’est courir le risque d’un conflit dès le départ.

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Société Temps de lecture: 3 min

Françoise Dominé est pédiatre et médecin de l’adolescence au CHR La Citadelle, à Liège. Elle conseille aux parents de profiter des vacances pour entrer en contact avec l’univers de leur enfant, tout en mettant des limites claires et en veillant à ce qu’il ne soit pas désœuvré.

Partir en vacances avec des adolescents, c’est fatalement compliqué ?

Oui et non. C’est vrai que les intérêts des jeunes sont très souvent divergents par rapport à ceux des adultes ou des enfants plus jeunes. La « flemme » et le manque d’énergie sont aussi caractéristiques de l’adolescence. Cela s’explique par des raisons physiologiques parce que le sommeil est très souvent moins récupérateur. Mais en ce qui concerne les vacances, ça peut très bien se passer dès lors que tout le monde y trouve son compte.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Belgique

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs