Accueil Culture Cinéma Les sorties cinéma

Stalker Chef-d’œuvre en version restaurée

D’Andreï Tarkovski, avec Alexandre Kaidanovski, Nikolai Grinko, Alisa Freindlich, 163 mn.

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Culture Temps de lecture: 2 min

Quand le film arrive en France en 1980, il reçoit le Prix spécial du Jury au Festival de Cannes. Des années plus tard, on voit cette œuvre comme prémonitoire de la catastrophe nucléaire de Tchernobyl.

Aujourd’hui, on y voit aussi un écho au drame de Fukushima. D’après le designer sonore Vladimir Sharun, au moins trois personnes de l’équipe sont mortes à cause d’une contamination chimique pendant les prises en Estonie. Le metteur en scène Andreï Tarkovski (Solaris, L’enfance d’Ivan, Le sacrifice), mort d’un cancer du poumon à 54 ans en 1986, se trouverait dans ces trois personnes…

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Les sorties cinéma

«Miss Marx», héroïne punk

Sous les traits de la brillante Romola Garai, on apprivoise la figure passionnante et captivante d’Eleanor Marx, sa volonté de faire bouger les lignes, ses combats, son envie d’inventer une nouvelle réalité et d’être libre.

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs