Accueil Société

La Commission européenne tacle «la taxe Michel» imposée aux journalistes pour les sommets européens

Il est question de contraindre les journalistes à payer 50 euros pour participer à un sommet européen.

Journaliste au service Monde Temps de lecture: 2 min

La Commission européenne a réagi avec dureté mercredi à la loi belge qui contraindra désormais les journalistes souhaitant participer à un sommet européen à s’acquitter d’un montant de 50 euros pour les contrôles de sécurité semestriel des autorités belges.

« Nous n’aimons pas la loi belge et nous n’introduirons pas ces frais », a déclaré Mina Andreeva, porte-parole de la Commission, lors du point presse quotidien. « Nous pensons que les journalistes devraient pouvoir faire leur travail dans les meilleures conditions possibles », a-t-elle ajouté.

C’est toutefois à une autre institution de l’UE, le Conseil européen, où se retrouvent les chefs d’État et de gouvernement, de mettre ces frais en place. Au Conseil, on nous explique avoir « exprimé des inquiétudes » aux autorités belges sur ce montant à réclamer aux journalistes. Faute de réponse de la Belgique, le Conseil a été contraint d’informer les journalistes de cette mesure. Au Conseil, on souligne aussi que tous les contractants extérieurs devront s’acquitter du montant (personnel de la cantine, ménage…).

Pour la Commission européenne, Mina Andreeva, a également indiqué que si « tout individu » portait plainte auprès de ses services sur cette loi, la Commission avait « des mécanismes » pour s’y pencher. Seuls les journalistes résidant en Belgique doivent s’acquitter de ce montant, ce qui pourrait être considéré comme une discrimination au regard du droit européen, par exemple.

Sophie Lejoly, secrétaire générale adjointe de l’AJP, a quant à elle expliqué qu’une lettre avait d’ores et déjà été envoyée au gouvernement pour demander l’abandon de cette mesure. « On attend de voir la réponse du gouvernement, mais si elle n’est pas satisfaisante, on est prêt à entreprendre toute autre démarche, y compris saisir la Commission européenne », nous a-t-elle expliqué.

 

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

3 Commentaires

  • Posté par Rousseau Jean-pierre , mercredi 1 août 2018, 19:53

    Taxe Michel: un pléonasme?

Plus de commentaires
Sur le même sujet

Aussi en Société

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

Geeko Voir les articles de Geeko