Accueil Culture Livres

Le mariage arrangé d’Anne Tyler

Entre hommes et femmes, la compréhension ne règne pas toujours.

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 3 min

Disons-le tout de suite pour pouvoir l’oublier : Vinegar Girl, le dernier roman d’Anne Tyler, traduit en français (un autre, Clock Dance, vient de paraître aux Etats-Unis), est «  une turbulente réécriture de La mégère apprivoisée de Shakespeare à l’époque contemporaine  ». L’éditeur prévient mais rend-il service au texte en le faisant ? Le livre n’a pas besoin de références, il tient parfaitement debout sans cela, surtout dans les moments où il se redresse après avoir vacillé. Car les occasions de tomber ne manquent pas.

Il est question, en gros, mais aussi dans le détail, des relations entre les hommes et les femmes.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Livres

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs