Accueil Monde États-Unis

Facebook supprime des pages aux contenus douteux: bonne figure ou marque de changement?

Le réseau social a annoncé avoir débusqué une nouvelle campagne de manipulation politique en vue des midterms de novembre aux Etats-Unis. Signe que Facebook agit bien ? Pas forcément.

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Forum Temps de lecture: 4 min

Facebook a annoncé mardi soir (heure belge) avoir supprimé 32 pages et comptes douteux (la plupart sur Facebook mais certains sur Instagram, propriété du groupe), qui selon lui relevaient d’une « action coordonnée » similaire à la campagne de désinformation déployée sur le réseau social pendant la présidentielle américaine de 2016.

Comme en 2016, ces comptes ont diffusé des messages sur des sujets polémiques susceptibles de diviser la société américaine – comme les tensions raciales – et ont même payé pour les diffuser plus largement sur le réseau grâce à l’achat d’espaces publicitaires (« ads »), pour un total de 11.000 dollars, selon le groupe.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en USA

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs