Accueil Sciences et santé

La recherche en génétique progresse contre les addictions

Un nouveau gène responsable de l’addiction a été découvert. Malgré des avancées majeures, la dépendance se soigne mais ne se guérit pas encore. Il reste complexe à comprendre, mêlant génétique et impacts environnementaux individuels.

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Société Temps de lecture: 5 min

A lcool, tabac, cannabis, cocaïne… Toutes les drogues ont pour effet d’augmenter la quantité de dopamine dans une région particulière du cerveau : celle des “noyaux gris” qui se trouve sous le cortex, détaille Alban de Kerchove d’Exaerde, directeur de recherche FNRS au laboratoire de neurophysiologie de l’ULB. La cocaïne, une des drogues au mécanisme le plus simple, a cet effet au niveau des synapses. Elle empêche la recapture de la dopamine par les neurones qui en produisent, augmentant ainsi artificiellement sa quantité. »

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Sciences et santé

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs