Accueil Société Régions Namur-Luxembourg

La Wallonie et le Grand Est français ont signé un accord commun pour la future PAC

Wallonie et Grand Est français, la première région agricole de France, ont les mêmes visions en ce qui concerne de développement de l’agriculture demain, et s’inquiètent de la vision de la Commission européenne. Libramont était l’endroit idéal pour signer un point de vue commun qui sera transmis à qui de droit.

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 3 min

C’est un vaste territoire frontalier commun, et les élus et hommes de terrain partagent la même vision de l’avenir de l’agriculture à y mener. Et ils ne sont pas prêts à dire amen sans sourciller au projet de future PAC 2021-2027, qui oublie grandement ces territoires sur certains points de vue fondamentaux. Alors, comme le disait Jean-Luc Pelletier, président de la Chambre Régionale d’agriculture du Grand Est en clôture de cette séance de signature de convention commune dans le cadre de la Foire de Libramont, « nous avons encore de l’ambition, nous avons encore envie d’exister ! »

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Namur-Luxembourg

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs