Accueil Belgique Politique

Servais Verherstraeten (CD&V): «Créer une circonscription fédérale? Ce serait un retour à la question royale!»

Contrairement au vice-Premier VLD Alexander De Croo, Servais Verherstraeten, chef de groupe CD&V à la Chambre, ne veut pas d’une circonscription fédérale : « Ce serait recréer de graves tensions communautaires ».

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Politique Temps de lecture: 5 min

Une « mise au point » était « nécessaire ». Servais Verherstraeten s’exécute. Le chef de groupe CD&V à la Chambre ne laisse pas passer les propos d’Alexander De Croo (ci-dessous) dans La Libre Belgique il y a quelques jours. Le vice-Premier ministre VLD y relançait l’idée d’une circonscription électorale commune en Belgique, un terrain d’élection où évolueraient indistinctement des candidats flamands et francophones. Le même se payait les pères négociateurs de notre Etat fédéral : en gros, ils ont eu tout faux, tout est plus compliqué aujourd’hui, il est temps de renverser la vapeur, de refédéraliser certaines compétences…

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

3 Commentaires

  • Posté par Deckers Björn, jeudi 2 août 2018, 12:44

    La circonscription fédérale serait à l'évidence une excellente réforme dans la mesure ou elle obligerait les pontes de la NVA et du CD&V à faire campagne en Wallonie, ce qui limerait sérieusement les crocs institutionnels flamaingants. Et voilà pourquoi le CD&V et la NVA s'y opposeront toujours et dès lors pourquoi cette circo restera un voeux. En revanche, les esprits semblent de plus en plus mûrs pour refédéraliser certaines compétences, on pense à la liste fixée par le VLD et le MR ci-dessus (la mobilité, le commerce extérieur, l’énergie ou l’environnement). A l'évidence, ce serait une bonne nouvelle pour l'ensemble du pays.

  • Posté par Michel Ghesquière, jeudi 2 août 2018, 8:29

    Il existe une solution assez simple pour mettre en place un embryon de circonscription fédérale: créer des députés et sénateurs dont la circonscription serait Les Belges de l'étranger. Actuellement, ceux-ci doivent voter (en théorie, s'ils le font) pour des candidats de leur dernière commune de résidence. Soit, après quelques années, ils doivent choisir des représentants qui se soucient avant tout des problèmes locaux ou régionaux et n'en n'ont strictement rien à cirer des soucis que les Belges de l'étranger rencontrent avec les Service public de Belgique (par exemple: fiscalité, papiers d'identité et passeports, pensions, lois sociales - mutuelle, etc ...). En France par exemple, les Français de l'étranger ont des représentants "bien à eux"

  • Posté par Deckers Björn, jeudi 2 août 2018, 12:38

    Cette "pseudo" solution... n'est en rien solution! Elle ne répond en rien à la question posée, à savoir une circonscription unique pour tous les belges, mais seulement pour les belges de l'étranger. C'est évidemment bien trop court. Merci à vous cependant d'exposer les vrai motifs des expats. Au fait, si il faut des députés pour les expats, faut-il aussi des députés pour les handicapés, les abonnés du gaz, etc???

Aussi en Politique

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs