Accueil Économie Mobilité

Ryanair veut maintenir son cap malgré de nouvelles grèves

Nouvelles annonces de grève le 10 août pour les pilotes en Belgique et en Suède. Et peut-être dans d’autres pays aussi. Sur tous les fronts, Ryanair défend son modèle.

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Economie Temps de lecture: 6 min

Quand elle avait annoncé bien vouloir reconnaître les syndicats et parler avantages sociaux avec eux, en novembre dernier, beaucoup se disaient que Ryanair tentait juste de sauver les vols des vacances de fin d’année. Depuis il y a eu les vacances de carnaval, du printemps, puis ces grandes vacances estivales. Fondamentalement, jusqu’ici, Ryanair n’a rien lâché. Sauf une enveloppe globale de 100 millions d’euros au bénéfice du salaire des pilotes, trop tentés, en cette période de pénurie, d’aller voler ailleurs, pour des compagnies plus généreuses. Pour le reste, Ryanair veut bien parler avec les syndicats si ceux-ci se plient à ses exigences, en gros s’ils admettent le modèle Ryanair… celui-là justement qui fait bondir les représentants du personnel et dont les détails d’utilisation peu respectueuse du personnel émeuvent jusqu’aux passagers empêchés de voler à cause des grèves qui s’accumulent à travers l’Europe.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

3 Commentaires

  • Posté par Van Schouwburg Jean-michel, jeudi 2 août 2018, 5:23

    Ras le bol de cette compagnie. Avec tous les suppléments (bagages, coupe file, impression du ticket / pass d'embarquement retour etc...) , l'exiguïté des sièges, les départs au petit matin qui occasionnent des taxis coûteux vers Gosselies, autant réserver avec une compagnie classique qui respecte pointilleusement les règles et prendre le temps de voyager avec une bonne valise sans suppléments. En outre l'équipe de scan à Charleroi recèle des personnes nerveuses et vraiment peu aimables voire intimidantes . Récemment , un des préposés s'est permis de m'enlever de la vue deux des quatre bacs dans lequel se trouvaient mes affaires personnelles lorsque j'essayais de les rassembler. En outre , j'ai observé plusieurs tankages de fuel complets alors que nous étions assis en cabine (Ryanair et Wizzair). D'autre part pour ceux qui atterrissent en Italie, les trains y sont relativement moins chers qu'ailleurs ....

  • Posté par Roland MARTIN, jeudi 2 août 2018, 9:54

    Tankage systématique à Las Palmas par TUI alors qu'on reste dans l'avion. Si vous n'êtes pas content de Ryanair, il reste les autres compagnies qui attendent des clients comme vous. Veuillez relire l'excellent éditorial plein d'intelligence de B. Delvaux (éditorialiste en chef de ce journal) au sujet des compagnies low-coast, Ryanair en particulier. Depuis des années j'utilise 2 x /mois Ryanair et TUI et je parle donc par expérience : jusqu'à présent, rien à redire ! Avant chaque réservation je fais le compte, bagages compris et c'est le moins cher qui l'emporte.

  • Posté par Rousseau Jean-pierre , mercredi 1 août 2018, 21:39

    Ouf. Si Ryanair ne maintenait pas le cap, soit ils auraient perdu la boussole, soit il s'agirait d'un détournement d'avion. mdr

Aussi en Mobilité

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs