Accueil Économie Télécoms

Join, victime de la fin du roaming

De nombreux opérateurs virtuels ont disparu ces dernières années sur le marché belge.

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Economie Temps de lecture: 3 min

Alors qu’on a beaucoup parlé ces dernières semaines de la possible arrivée d’un quatrième opérateur mobile, c’est une perte que le marché belge des télécoms doit aujourd’hui déplorer. L’opérateur luxembourgeois Join Experience a annoncé qu’il arrêtait ses activités et allait désormais se concentrer sur son marché domestique. Quelques milliers de clients sont concernés, nous précise Join sans plus de détails. Ils ont jusqu’au 1er décembre pour trouver un nouvel opérateur.

Join a débarqué en Belgique en 2014. C’est un opérateur virtuel (MVNO), c’est-à-dire qu’il ne possède pas de réseau. Il offre ses services en utilisant le réseau de Base/Telenet. Les MVNO sont souvent des aiguillons sur le marché en matière d’innovations car ils sont forcés de se différencier des acteurs dominants et de trouver une niche. C’était le cas de Join qui avait inventé le « roaming like at home » (la fin des frais roaming) avant la lettre.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Télécoms

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs