Accueil Monde États-Unis

Barack Obama se lance dans la bataille démocrate pour reconquérir le Congrès américain

L’ex-président américain compte mettre tout son poids derrière 81 candidats démocrates aux élections parlementaires et locales de novembre.

Temps de lecture: 1 min

L’ex-président américain Barack Obama est sorti mercredi de la grande discrétion qu’il affichait depuis son départ de la Maison Blanche pour mettre tout son poids derrière 81 candidats démocrates aux élections parlementaires et locales de novembre, qui pourraient voir l’équilibre du pouvoir basculer en faveur de son camp au Congrès à Washington.

«  J’ai hâte d’expliquer pourquoi les candidats démocrates méritent notre vote cet automne », a écrit Barack Obama dans un communiqué.

«  Je suis certain que, à eux tous, ils rendront le pays que nous aimons plus fort en restaurant les opportunités, en rétablissant nos alliances et notre position dans le monde, et en respectant notre engagement fondamental pour la justice, l’équité, la responsabilité et l’Etat de droit. Mais d’abord, ils ont besoin de nos votes », a-t-il ajouté.

Face à un Donald Trump qui ne manquera pas de participer aux meetings de candidats républicains ces prochaines semaines --un exercice qu’il affectionne tout particulièrement-- le premier président noir des Etats-Unis fera campagne «  dans plusieurs Etats cet automne ».

 

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

6 Commentaires

  • Posté par Lucas Danièle, jeudi 2 août 2018, 9:40

    ENFIN une nouvelle pour les Etats Unis !!

  • Posté par Petitjean Marie-rose, jeudi 2 août 2018, 8:48

    M. Obama n'est pas noir. Son père est noir, sa mère est blanche. Il n'est donc ni l'un ni l'autre ou il est les deux à la fois, soit métis, comme de plus en plus de nos contemporains.

  • Posté par Petitjean Marie-rose, jeudi 2 août 2018, 17:07

    Frédéric, il n'y a pas qu'aux USA que M. Obama est "catalogué" Noir. La presse européenne le taxe aussi de "premier président noir", faisant en réalité preuve de racisme, même inconscient.

  • Posté par Thill-goelff Frédéric, jeudi 2 août 2018, 16:41

    Aux Etats-Unis, les métis n'existent pas. Pour les Américains, il est noir, car son père ne descend pas des gaulois, comme il le disait lui-même avec humour à propos de l'équipe de France de foot. Noir, jaune, rouge, métis ou blanc, peu importe la couleur de peau, c'est la valeur de chaque être humain qui compte.

Plus de commentaires
Sur le même sujet

Aussi en USA

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une