France: la tour Eiffel reste fermée, les négociations se poursuivent

©DPA
©DPA

La tour Eiffel, touchée par une grève des personnels, est restée fermée jeudi matin, alors que les négociations entre la direction et les représentants syndicaux ont repris, selon la direction du monument.

«  Le mouvement social d’une partie du personnel (…) est toujours en cours », a déclaré la Société d’Exploitation de la Tour Eiffel (SETE) dans un communiqué.

Le monument a été contraint de fermer la montée par ascenseur mercredi à 16h, laissant toutefois les personnes déjà à l’intérieur terminer leur visite.

Conditions d’accueil des visiteurs

Au cœur du conflit, les conditions d’accueil des visiteurs munis de billets horodatés, permettant d’accéder à la « Dame de fer » à des créneaux prédéfinis. La proportion de ces billets vendus en prévente sur internet est montée début juillet à 50 %, contre 20 % précédemment.

Les représentants syndicaux n’en contestent pas le principe, mais déplorent des files d’attente interminables et des équipes d’accueil à bout à certains créneaux – conséquence, selon eux, de la décision de dédier un pilier d’entrée spécifique à l’accueil de ces visiteurs.

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous