Accueil La Une Culture

«Une pente douce vers la musique classique»

Les deux chanteuses font en toute circonstance preuve de la même exigence. Elles se mettent en danger en surprenant le public. Et elles pourraient bien aller plus loin encore.

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 2 min

Au cœur du projet Sisters in Crime, une volonté de décloisonner la musique « classique » et de démonter que l’art lyrique est accessible à toutes les oreilles et que, non, le terme « chanteuse d’opéra » ne doit pas faire peur . « C’est une pente douce vers la musique classique, explicite Sarah Laulan. Mais c’est aussi un risque que l’on prend. Pour atteindre un certain niveau d’excellence en tant que chanteuse, c’est mieux de ne pas trop varier les registres. D’avoir sa série de rôle, ses exercices, son hygiène de vie. Passer des Sisters à un rôle lyrique pur demande un vrai travail. »

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Culture

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs