Accueil Monde États-Unis

Ingérence russe: Donald Trump veut la peau du procureur Mueller

Cet ancien directeur du FBI enquête depuis mai 2017 sur d’éventuelles interférences russes dans la présidentielle 2016 et a ouvert le premier procès en ce sens. Le président veut son limogeage.

Article réservé aux abonnés
Correspondant aux Etats-Unis Temps de lecture: 4 min

Depuis New York

La Pennsylvanie rurale et ses cohortes de supporters fidèles, pour oublier Washington et ses tourments. Depuis plusieurs semaines, les collaborateurs du président Donald Trump veillent à lui concocter un emploi du temps aussi fourni que possible, pour éviter les divagations et les bourdes irrattrapables. Officiellement, il n’est question que du coup de pouce attendu par les élus républicains en campagne pour les élections de mi-mandat (midterms), le 6 novembre prochain.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

2 Commentaires

  • Posté par Anne Lacourt, vendredi 3 août 2018, 16:18

    J'etais aux US les 5 derniers jours, les gens evitent d'en parler, mais la presse est claire, Trump a peur et au plus il attaque Mueller au plus la preuve de collusion se fait claire. Trump a peur de lui car il en a assez pour le faire passer en jugement, il attend le bon moment.

  • Posté par Petitjean Marie-rose, vendredi 3 août 2018, 6:10

    Pourquoi M. Trump a-t-il donc si peur de M. Mueller ?

Aussi en USA

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs