Accueil Société

Quotas de hautes fonctionnaires: avec 10 ou 29%, la Belgique toujours à la peine

La proportion de femmes aux plus hauts postes de la fonction publique est en moyenne, en Europe, de 35 %. La Belgique, avec ses faibles 10 %, se classe tout en dessous du « classement » des 28. Par d’autres indicateurs, la Belgique nuance cet écart. Mais n’atteint quand même pas le quota d’un tiers qu’elle s’est fixé en 2012.

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Société Temps de lecture: 6 min

La statistique paraît totalement affolante : la Belgique serait le dernier des cancres au niveau européen en ce qui concerne la présence des femmes au plus haut niveau de la fonction publique. Selon les chiffres collectés par l’Institut européen pour l’égalité de genre, les femmes représentent en moyenne, en Europe, 35 % des fonctionnaires de niveau 1 (le top du top donc) et 43 % des fonctionnaires de niveau 2 (les sous-chefs, en gros). En Belgique, elles sont respectivement 10 % et 23 %. La Belgique se classe donc, dans ces deux catégories… 28e sur 28 ! Comment expliquer de tels chiffres ?

1

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

3 Commentaires

  • Posté par Tanghe Michel, vendredi 3 août 2018, 9:31

    Sept pays ex-soviétiques dans les 10 premiers du classement !...Nous devons nous poser les bonnes questions… En plus de cette bizarrerie, le machisme semble bien enraciné dans notre société…

  • Posté par Bricourt Noela, vendredi 3 août 2018, 9:25

    Il n'est pas juste de considérer que ce sont le comportement des femmes qui pourrait constituer une des causes de cette catastrophe en Belgique. Au sommet des hiérarchies, les postes vacants sont des chasses gradées que même les quotas ne parviennent pas à réguler. Pourquoi voulez=vous que ceux qui sont les privilégiés acceptent de partager? Les femmes n'ont pratiquement aucune chance d'y parvenir.

  • Posté par Petitjean Marie-rose, vendredi 3 août 2018, 7:57

    Le "Ôte-toi de là que je m'y mette", cher à nos "grands" hommes politiques, accrochés à leur poste, n'est pas (assez ?) pratiqué par des femmes pourtant souvent plus compétentes qu'eux. Par contre, le machisme imbécile est encore le propre de beaucoup de bavards et/ou grandes gueules.

Aussi en Société

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs