Accueil Sports Tennis

Quand les joueurs de tennis passent à la caisse

Benoît Paire a pété les plombs. Ça, ce n’est ni neuf, ni inédit. Mais, cette fois, le Français s’est vu infliger une amende de 14.000 euros. Rien du tout pour un joueur ayant déjà gagné plus de cinq millions d’euros dans sa carrière, mais cela prouve que l’ATP, tout comme les tournois du Grand Chelem, ne laisse plus passer ces excès en tout genre.

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 4 min

Les joueurs pètent les plombs, et l’ATP ne les rate pas. À Washington, le fantasque Français Benoît Paire a ajouté son nom à une liste déjà longue : celle des tennismen ayant été mis à l’amende pour leur (mauvais) comportement.

Dans la capitale américaine, il avait détruit trois raquettes et endommagé sa chaise après sa défaite face à Marcos Baghdatis.

Ou, plutôt, avant ce revers, le Français ayant même refusé de disputer la balle de match, préférant serrer la main de son adversaire avant de quitter le court sous les huées du public.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Tennis

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs