Accueil Société Régions Namur-Luxembourg

De Florenville à Rochefort, une année d’errance pour un vitrailliste

C’est une histoire peu banale qu’a vécu depuis un an un couple d’artisans issu de Florenville, espérant être relogé dans la commune de Dinant et qui finalement se retrouve à Eprave (Rochefort), après de multiples péripéties, mais sans certitude d’avenir en termes de logement et de lieu de travail.

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 5 min

Au cœur de l’été, nous vous racontons cette histoire rocambolesque qui ne fut et n’est pas simple à vivre, et qui est vécue comme un vrai cauchemar par les intéressés.

En location à Florenville depuis 2011, Jean-Michel Hendrickx et sa compagne Chantal ont créé leur société « Florenvitres » spécialisée dans le travail du vitrage classique (placement de portes sectionnelles, volets, châssis, tous vitrages), avec comme véritable travail d’artiste le vitrail, un art appris auprès de son père, voilà des années, un art qui a pris de l’ampleur au fil des ans pour créer des vitraux pour des particuliers mais surtout pour des travaux de rénovation dans des édifices religieux en Belgique et en France.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Namur-Luxembourg

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs