Accueil Sports Sports moteurs Moto

Les motards, ces indestructibles

Chez les sportifs de haut niveau, les motards sont parmi les plus exposés aux blessures et parmi ceux qui reprennent le plus vite la compétition. Mais comment ces pilotes mettent-ils quelques jours pour se rétablir de la fracture d’une clavicule ou d’une cheville quand la même blessure prend des semaines, voire des mois chez le commun des mortels ?

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 3 min

On a tous en tête l’exploit de Philippe Gilbert finissant une étape du Tour de France avec une rotule fracturée. Les motards aussi ne sont pas avares de ce genre de performance… Peut-être y aura-t-on droit ce week-end alors que le championnat du monde de motocross fait halte à Lommel tandis que la saison de MotoGP reprend de plus belle à l’occasion du Grand Prix en République tchèque.

Chez les motards, la fracture fait partie des règles du jeu. Ils vous parlent d’une clavicule brisée comme des pilotes de voitures évoqueraient un tête-à-queue. C’est un incident. De là à attaquer le bitume fondant ou les chemins poussiéreux après un arrêt de quelques jours seulement…

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en MotoGP

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs