Accueil Économie Consommation

La sécheresse fait flamber le blé et les céréales sur les marchés mondiaux

Temps de lecture: 1 min

Sécheresse et canicule font flamber le blé et les céréales sur les marchés mondiaux des matières premières agricoles cet été. Les analystes disent néanmoins ne pas craindre d’émeutes de la faim comme en 2007-2008 en raison de stocks «confortables».

Pic jamais atteint depuis 2014

Après avoir franchi la barre des 200 euros la tonne en juillet, les cours du blé ont terminé la semaine sur une hausse de 6% vendredi, après avoir frôlé jeudi les 220 euros, à 219,75 euros, en cours de séance sur le marché européen Euronext. Un pic jamais atteint depuis avril 2014.

La principale raison de cette flambée est liée à la météo: la moisson mondiale de blé a été plus faible qu’attendue, parfois dans des proportions importantes. Celle de maïs, pas encore réalisée, est aussi menacée. La sécheresse a particulièrement frappé l’Europe du nord, la Pologne, les pays baltes, la Suède et l’Allemagne, grands producteurs de céréales.

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

2 Commentaires

Sur le même sujet

Aussi en Consommation

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

Retrouvez l'information financière complète

L'information financière
Geeko Voir les articles de Geeko VacancesWeb Voir les articles de VacancesWeb