Accueil Sports Football Football belge Charleroi

Charleroi lance sa saison en s’imposant largement à Eupen (1-4)

Menés au score, les Zèbres ont réagi grâce notamment à Kaveh Rezaei, auteur d’un doublé. Perbet a également marqué.

Vidéo - Temps de lecture: 3 min

Charleroi s’est imposé samedi à Eupen (1-4) dans un match comptant pour la 2e journée du championnat de Belgique. Xavi Molina (csc 24e, 1-1), Kaveh Rezaei (33e, 83e) et Jérémy Perbet (80e, 1-4) ont inscrit les buts des Zèbres tandis que le Carolo Martos a ouvert la marque pour Eupen (10e). L’exclusion de l’Eupenois Eric Ocansey (50e) a facilité la tâche de Charleroi. Trois matches sont encore à l’affiche en soirée: à 20 heures, Antwerp-Courtrai et Cercle Bruges-Lokeren et à 20h30, Gand-Zulte Waregem.

Au classement, Charleroi est 5e avec 4 points et Eupen, avec deux défaites, est dernier.

Les temps forts du match

3e  : Ilaimaharitra décoche une frappe de mule sur un second ballon aux 30 mètres. Van Crombrugge plonge parfaitement et s’interpose.

10e  : BUT ! L’AS Eupen combine tranquillement aux abords des 30 mètres. Un ballon arrive dans les pieds de Toyokawa qui tire sans trop de conviction, mais Martos coupe la trajectoire du ballon et le propulse dans ses propres filets. C’est 1-0.

16e  : Eupen va régulièrement chercher la faute aux 30 mètres. Keita en obtient un, le joue court, puis un ballon horizontal trouve Lazare qui ne se pose pas de question et tente à distance de fusiller Mandanda. Mais le gardien carolo ne se laisse pas surprendre et plonge pour capter proprement.

22e  : le Sporting obtient un bon coup franc, légèrement décalé sur la droite. Rezaie le donne. Le ballon est dévié par le mur et passe un rien à côté du poteau du but de Van Crombrugge

24e  : BUT ! Charleroi revit grâce à un coup de coin bien exécuté. Baby devance de la tête une sortie hasardeuse de Van Crombrugge, la reprise du carolo est déviée par Molina dans son but !

33e  : BUT ! But 100 % iranien. Gholizadeh hérite d’un ballon sur le flanc droit, il s’infiltre dans le rectangle et de l’extérieur du pied trouve subtilement la tête de Rezaei totalement démarqué dans le petit rectangle. Rezaei n’a plus qu’à dévier le ballon dans les filets de Van Crombrugge.

50e  : Ocansey prend la rouge après l’intervention de la VAR qui a vu un coup de coude sur Ilaimaharitra

58e  : long ballon eupenois en profondeur. Pollet dévie pour Milicevic qui crochète et frappe. C’est cadré mais c’est facilement capté par Mandanda.

70e  : accélération fulgurante de Gholizadeh sur le flanc droit, l’Iranien remet subtilement en retrait aux 16 mètres pour Baby dont la

frappe immédiate est cependant contrée par un pied eupenois.

79e  : BUT ! Marinos fait une belle course sur le flanc droit et centre en retrait vers Baby qui contrôle et centre-tire, la trajectoire du ballon est déviée dans le but par l’inévitable Perbet. C’est 1-3. Match plié ? Sans doute.

82e  : BUT ! Grange sur son premier ballon trouve Rezaei dans le rectangle. L’Iranien ajuste Van Crombrugge pour inscrire son deuxième but de la soirée. C’est 1-4 !

L’homme du match : Kaveh Rezaei

PHOTONEWS_10730631-011

Pour un attaquant, le plus important, c’est de marquer. Ce samedi au Kehrweg, Kaveh Rezaei n’a pas toujours été à la fête, mais il a au final inscrit deux buts après avoir été muet lors de la première journée. Si Charleroi se cherchait un buteur après la défaite contre l’Antwerp, il vient d’avoir la confirmation que l’Iranien est la personne adéquate pour endosser ce costume.

Le geste du match : la « trivela » d’Ali Gholizadeh

PHOTONEWS_10730631-018

Quand un Iranien en chasse un autre. Très remuant sur son flanc, Ali Gholizadeh nous a offert le geste du match, voire peut-être celui du week-end. À l’image du Portugais Ricardo Quaresma qui en a fait sa spécialité, l’ailier iranien (22 ans) a réalisé un extérieur du pied gauche somptueux pour trouver la tête de Rezaei sur le 1-2. La classe.

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Charleroi

Analyse Les Zèbres bien inspirés sur les prêts avec option

En levant l’option de Bayo pour un gros million et demi d’euros, Charleroi réussit encore un joli coup, à la fois sportif et financier. Bien que les prêts avec option d’achat ne soient pas la norme au Mambourg, il y a eu des réussites marquantes.

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

SoSoir Voir les articles de SoSoir VacancesWeb Voir les articles de VacancesWeb