Accueil Monde États-Unis

L’administration Trump doit retrouver les parents séparés des enfants migrants

410 des 572 enfants migrants encore sous tutelle des autorités ont des proches qui se trouvent hors des États-Unis.

Temps de lecture: 1 min

La responsabilité de retrouver les proches de quelque 500 mineurs migrants encore seuls après avoir été séparés de leurs parents au nom d’une politique de « tolérance zéro » revient entièrement à l’administration Trump, a martelé un juge américain.

« La réalité est que pour chaque parent qu’on ne localisera pas, un enfant deviendra orphelin et c’est à 100 % la responsabilité de l’administration Trump », a dénoncé vendredi le juge fédéral Dana Sabraw, qui avait ordonné il y a plus d’un mois de rassembler ces familles.

Selon les chiffres du gouvernement présentés au tribunal jeudi, 410 des 572 enfants migrants encore sous tutelle des autorités ont des parents -ou des proches- qui se trouvent hors des États-Unis.

« Nombre de ces parents ont été expulsés du pays sans leur enfant. Tout cela est le résultat des séparations menées par le gouvernement puis de son incapacité et échec à suivre leur piste et à les réunir », a lancé Dana Sabraw lors d’une conférence téléphonique depuis son bureau à San Diego, en Californie, d’après des médias américains.

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

1 Commentaire

Sur le même sujet

Aussi en USA

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une