Accueil Sports Football Football belge Anderlecht

Un penalty à «pierre-papier-ciseaux»: Santini explique son accord avec Dimata

Santini et Dimata voulaient tous les deux tirer le penalty...

Temps de lecture: 1 min

Qui pour tirer le penalty ? Alors que, dans d’autres clubs, certains se chamaillent pour déterminer le tireur, à Anderlecht, on a trouvé une solution plus ludique.

La scène s’est déroulée à dix minutes de la fin du match contre Ostende (victoire finale: 5-2) : le Sporting bénéficiait alors d’un penalty que Dimata et Santini voulaient tous les deux tirer. Afin de décider quel serait le tireur, les deux attaquants ont donc fait un… pierre-papier-ciseaux. Et c’est le Croate qui, au 2e essai, l’a emporté, comme le montre l’image ci-dessous, la pierre bat les ciseaux...

SOCCER JPL DAY 2 RSCA ANDERLECHT VS KV OOSTENDE (2)

SOCCER JPL DAY 2 RSCA ANDERLECHT VS KV OOSTENDE (2)

Quant à Santini, il bat le gardien d’Ostende, pour un deuxième triplé sous la vareuse anderlechtoise. Avec les félicitations de Dimata, fair-play. Santini s’est expliqué concernant ce petit jeu :« J’ai une bonne relation avec Nany (Dimata) et on a décidé de se partager les penalties cette saison. C’était le premier aujourd’hui et donc il fallait décider qui commencerait la série, c’est pour ça qu’on a fait un pierre-papier-ciseaux ».

>>> Tous les résultats et classements de la D1A

 

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

1 Commentaire

Sur le même sujet

Aussi en Anderlecht

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

SoSoir Voir les articles de SoSoir VacancesWeb Voir les articles de VacancesWeb