Accueil Sports Autres sports

Championnats européens: les horizons dorés de Nina Derwael

De challenger, l’an dernier à Cluj, à favorite ce dimanche à Glasgow : un changement de statut pas forcément simple à assumer. Mais Nina Derwael a fait face avec beaucoup de maturité et une polyvalence qui renforce ses ambitions olympiques. L’or aux barres asymétriques et l’argent à la poutre : où s’arrêtera-t-elle ?

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 4 min

«   Tout autre résultat qu’une victoire serait une place de perdue  ». Avec la confiance raisonnée des athlètes qui travaillent d’arrache-pied pour maîtriser leur sujet, jour après-jour, Nina Derwael avait annoncé la couleur avant de prendre la route de Glasgow. La couleur de l’or, forcément, qui génère des reflets d’une chaleur envoûtante. Dans la pénombre de l’Hydro de Glasgow, superbe amphithéâtre (inauguré il y a quelques années par Rod Stewart), ils ont scintillé autour du cou de cygne de la longiligne athlète trudonnaire et, par corollaire, mis en lumière l’exceptionnelle qualité de la gym artistique belge.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Autres sports

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs