Accueil Sports Football Football belge Anderlecht

Ivan Santini - Landry Dimata: un duo d’enfer et de rêve pour Anderlecht

S’entendant comme larrons en foire, les deux attaquants incarnent à la perfection l’efficacité offensive d’Anderlecht : neuf buts en deux matchs dont six pour Ivan Santini et trois pour Landry Dimata.

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 5 min

C’est l’image du week-end et peut-être déjà l’une de la saison alors qu’on ne clore que la deuxième journée de championnat : pour choisir qui allait botter le penalty accordé par Sébastien Delferière suite à une faute sur Musona, Ivan Santini et Landry Dimata, tous les deux désignés avant le match par leur entraîneur, ont joué à « pierre, papier, ciseau ». Et plutôt deux fois qu’une ! Après avoir tous les deux opté pour le papier, l’ancien joueur de Wolfsburg a voulu jouer au plus fin en remisant sur la feuille, mais il s’est heurté au réalisme de son collègue croate. Le tout sans déceler la moindre once d’énervement dans le chef de Dimata. « On a fait ça parce qu’on voulait le tirer tous les deux. Vu que c’est moi qui l’ai tiré cette fois-ci, ce sera à son tour la prochaine fois, c’est normal », a expliqué Santini qui ne sera nullement réprimandé par son entraîneur pour cette fantaisie. « Je n’ai pas vu ce qu’ils ont fait, rétorquait Hein Vanhaezebrouck.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Anderlecht

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs