Accueil Société Régions Brabant wallon

Dans 246 villages wallons, l’eau passe directement de l’égout au ruisseau

Les eaux usées sont rejetées directement dans les cours d’eau après avoir transité dans les fossés ou égouts.

Temps de lecture: 2 min

Quelque 246 villages wallons ne sont pas équipés de stations d’épuration collective, écrit lundi la Dernière Heure sur base d’une question parlementaire de Charles Gardier (MR) au ministre wallon de l’Environnement Carlo Di Antonio. Les eaux usées (cuisine, salle de bain et toilettes) sont donc rejetées directement dans les cours d’eau, après avoir transité dans les fossés ou égouts.

Conscient du problème, Carlo Di Antonio a annoncé un investissement de 400 millions d’euros en Wallonie d’ici 2021, selon la DH. Le projet a été adopté en septembre dernier par le Parlement wallon. La création de 90 nouvelles stations d’épuration est notamment prévue à court terme.

Du chemin a déjà été parcouru ces dernières années. Depuis 2000, la SPGE a investi près de 4 milliards d’euros dans l’assainissement des eaux usées, permettant à la Wallonie de passer d’un taux d’épuration de ses eaux usées de moins de 40 % à 91 % aujourd’hui.

Les régions équipées de stations d’épuration sont moins touchées par les problèmes causés par l’actuelle vague de chaleur. En période sèche, des bactéries et algues se forment et il y a moins de dilution des eaux usées, explique Christian Didy, responsable du service exploitation de la Société publique de gestion de l’eau (SPGE) au journal.

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

9 Commentaires

  • Posté par Serge Vandeput, lundi 6 août 2018, 13:52

    Les Wallons votent pourtant Ecolo?

  • Posté par Vilain Pierre, lundi 6 août 2018, 12:18

    Il y a 262 communes en Wallonie, et 246 villages concernés par l'article. Cette notion de village ne représente donc rien, sachant par ailleurs, selon l'article, que le taux d'épuration actuel en Wallonie est de 91 %. L'article oublie aussi que les eaux des toilettes, même où il n'y a pas de station d'épuration, ne sont pas rejetées directement dans les cours d'eau, puisqu'il existe des fosses septiques et parfois même des stations d'épuration individuelles. Conclusion: des titres alarmistes et des commentaires incomplets ne favorisent pas l'info de qualité.

  • Posté par Verween Alex, lundi 6 août 2018, 11:15

    La triste réalité de la gestion de cette société de consommation par ceux qui nous gouverne.

  • Posté par Bastien Jean-jacques, lundi 6 août 2018, 11:13

    C’est du sous-développement ! Les belges ne paient-ils pas assez d’impôts pour qu’une infrastructure aussi essentielle pour l’hygiène et la santé ne soit pas fonctionelle encore aujourd’hui ?

  • Posté par Edmond Debatty, lundi 6 août 2018, 10:44

    C'est aussi sans compter les stations d'épuration qui ne sont pas équipées d'un système qui empêche les phosphates et les nitrates de se jeter dans les cours d'eau.

Plus de commentaires

Aussi en Brabant wallon

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

Lesoir Immo Voir les articles de Lesoir Immo