Accueil Médias

Le podcast polémique «The Alex Jones Show» banni par Itunes et Facebook

Après Spotify, c’est au tour d’Apple et de Facebook de sévir face au conspirationniste américain.

Temps de lecture: 2 min

Les principaux réseaux sociaux commencent à réagir face à la diffusion des propos haineux et complotistes de l’Américain Alex Jones sur leurs plateformes.

Facebook tout d’abord, qui a retiré quatre pages du polémiste, pour violation des conditions d’utilisations. La firme de Mark Zuckerberg condamne une volonté de « glorifier la violence » et « d’utiliser un langage déshumanisant pour décrire des personnes transgenres, musulmanes et immigrées ». Chose importante : seul le langage utilisé par Alex Jones a poussé Facebook à agir, et non pas à cause des thèses en elles-mêmes.

Pour rappel, les « faits d’armes » les plus marquants d’Alex Jones ont consisté à dire que le 11 septembre était un complot du gouvernement américain ou encore que les enfants tués lors du massacre de Sandy Hook étaient des acteurs, niant ainsi la tuerie du 14 septembre 2012 qui a fait 28 morts, dont 20 enfants.

Un podcast persona non grata

Les plateformes de streaming ont également tapé du poing sur la table. Après Spotify le 3 août, c’est Apple qui a supprimé ce lundi la plupart de ses podcasts. La compagnie a déclaré au site Buzzfeed News  : « Nous ne tolérons pas les incitations à la haine, et avons des règles claires que les créateurs de contenu et les développeurs doivent respecter pour procurer un environnement sécurisé à tous les utilisateurs. Les podcasts violant ces règles sont supprimés, et ne sont plus trouvables ni téléchargeables ».

Du côté judiciaire, deux familles de victimes de la tuerie de Sandy Hook ont assigné Jones en justice, l’accusant d’avoir propagé ces théories pour accroître son audience et ses revenus. Ils lui réclament un minimum d’un million de dollars de dédommagement, pour harcèlement subi en conséquence des propos du texan.

L’intéressé n’a pas répondu aux sollicitations des journalistes, préférant s’exprimer via son compte Twitter et son site Internet.

 

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

1 Commentaire

Sur le même sujet

Aussi en Médias

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

Soirmag Voir les articles de Soirmag