Accueil Monde

Le Rassemblement national de Marine Le Pen en mode «survie»

Le parti de Marine Le Pen tente de faire annuler une saisie confiscatoire de 2 millions d’euros prononcée dans l’affaire des assistants parlementaires européens. Sous peine de disparition ? Voire.

Article réservé aux abonnés
Envoyée permanente à Paris Temps de lecture: 4 min

Depuis Paris,

C’est une question de vie ou de mort. Rien que ça. La démocratie qu’on assassinerait. Le premier parti d’opposition français qui serait victime de la politisation des juges. Le Rassemblement national (ex-Front national) met le paquet pour faire entendre le tic-tac du décompte. Si on ne lui rend pas « son » argent, d’ici fin août, le parti sera tout bonnement en cessation de paiement, avait déjà lancé Marine Le Pen il y a un mois.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Monde

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs