Accueil Monde Afrique

RD Congo: une semaine de tous les dangers

Alors que s’approche la date-limite pour le dépôt des candidatures à l’élection présidentielle, la tension politique monte dans le pays. Tant du côté du pouvoir que de l’opposition, l’incertitude demeure sur les intentions réelles des « poids lourds ».

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Monde Temps de lecture: 4 min

Le Congo est entré dans la semaine de tous les dangers : c’est le 8 août en effet que le Ceni (Commission électorale indépendante) clôturera la liste des candidats à l’élection présidentielle qui est toujours prévue pour le 23 décembre prochain. De toutes parts, tant du côté de l’opposition que celui du pouvoir, les « poids lourds » entretiennent le suspense et, dans le « peloton de tête » l’inquiétude côtoie aussi le burlesque.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Afrique

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs