Accueil La Une Monde

Droits de l’homme: Zeid Raad al-Hussein s’en va et laisse des regrets

Le diplomate jordanien Zeid Raad al-Hussein ne sera plus haut-commissaire aux droits de l’homme à la fin du mois. Sa pugnacité lui avait valu de se faire nombreux ennemis

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Monde Temps de lecture: 3 min

Il s’en va et tous ceux qui sont attachés à la cause des droits humains s’en lamentent : le prince jordanien Zeid Raad al-Hussein, haut-commissaire aux droits de l’homme, n’a pas demandé le renouvellement de son mandat de quatre ans, et il passera le relais dès le 1er septembre à celui ou celle qui sera bientôt désigné(e) par le secrétaire général des Nations unies pour lui succéder. Rarement, un responsable à ce poste n’a-t-il incarné la fonction avec autant de force, de dignité et d’indépendance, selon la plupart des observateurs spécialisés.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Monde

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs