Accueil Culture Cinéma Les sorties cinéma

Trois visages et Jafar Panahi continue de créer

De Jafar Panahi, avec Behnaz Jafari, Jafar Panahi, Marziyeh Rezaei, 100 mn.

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Culture Temps de lecture: 2 min

Sur l’écran, l’Iranien Panahi joue son propre rôle, celui du cinéaste ami accompagnant la célèbre actrice Behnaz Jafari à la recherche d’une jeune fille implorant son aide via une troublante vidéo de son suicide pour échapper à sa famille conservatrice… Ensemble, ils prennent la route en direction du village de la jeune fille, dans les montagnes reculées du Nord-Ouest où les traditions dictent encore la vie locale et où vouloir devenir « saltimbanque », surtout pour une femme, est très mal vu.

Le dispositif narratif fait penser au cinéma de Kiarostami. Panahi, qui fut son assistant, s’inscrit dans la ligne pure et droite du maître trop tôt disparu. En amenant la simplicité au rang de l’art, il lui reste fidèle et lui rend un vibrant hommage.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Les sorties cinéma

«Miss Marx», héroïne punk

Sous les traits de la brillante Romola Garai, on apprivoise la figure passionnante et captivante d’Eleanor Marx, sa volonté de faire bouger les lignes, ses combats, son envie d’inventer une nouvelle réalité et d’être libre.

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs