Charles au MR, Michel au Seize, les deux à fond vers les élections

©HATIM KAGHAT
Belgique
Analyse
Après d’autres ouvrages, «
Sodama
» dénonce à son tour un système ecclésiastique qui refuse de s’assumer.
Un livre préjudiciable aux adversaires du pape François
Journaliste rédaction, Jurek Kuczkiewicz, PHOTO: DOMINIQUE RODENBACH / LE SOIR
Le président français Emmanuel Macron et le ministre italien de l’Intérieur Matteo Salvini se retrouvent des deux côtés opposés du grand débat européen actuel.
Christian Masset, ambassadeur de France à Rome
: rappelé «
pour consultations
».
1963. Lors d’une conférence de presse restée dans les mémoires, Charles de Gaulle renvoie les Britanniques à leur copie.
«
Mon personnage est un orphelin et un homme sans ancrage.»
Le premier chapitre de «Des vies possibles»
«
Nous vivons la disparition dangereuse pour l’Europe de la génération qui se souvenait des raisons qui ont poussé les Etats à se rassembler pour créer les Nations unies, la Déclaration universelle des droits de l’Homme, la Convention de Genève.
»
L’absence de Karl Lagerfeld a suscité quelques inquiétudes au défilé Chanel. Le couturier, «
fatigué
», avait préféré s’abstenir. ©AFP
Le monde animalier inspire la mode cette saison. Chez Versace, l’homme porte un long manteau imprimé panthère et des cheveux courts teints pareillement.
Priorités web
Top musiques Fiche

Lomepal Jeannine

Cesare Battisti a été arrêté ce samedi à Santa Cruz, en Bolivie.
La visite que Matteo Salvini, le ministre italien de l’Intérieur (ici au Sénat à Rome), effectue ce mercredi à Varsovie suscite beauoup de curiosité.
Restaurés et présentés dans une scénographie dépouillée et élégante, les tableaux de Théodore van Loon retrouvent toute leur puissance.
Rome Vatican
Le chef du gouvernement Giuseppe Conte et le ministre de l’Economie, Giovanni Tria, ont défendu l’accord conclu avec la Commission européenne, mercredi devant les sénateurs italiens.
Belgaimage
Le Premier ministre Edouard Philippe est monté au front, mardi à l’Assemblée nationale, pour défendre le «
plan Macron
» devant les députés.
Shinzo Abe s’est déplacé