Accueil Monde

Royaume-Uni: Boris Johnson place la burqa au cœur de sa stratégie de conquête du pouvoir

Boris Johnson ne craint pas l’outrance pour espérer ravir un jour la place de Premier ministre à Theresa May. En comparant les femmes qui portent la burqa à une « boîte aux lettres » et à des « braqueurs de banques », l’ex secrétaire au Foreign office entend façonner une coalition entre la droite du parti conservateur et les électeurs du parti xénophobe UKIP, aujourd’hui moribond, pour le porter au pouvoir.

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 4 min

Depuis Londres,

En dénonçant le port du voile intégral dans sa chronique hebdomadaire publiée le 6 août par le quotidien conservateur Daily Telegraph, Boris Johnson, le chef de file des Brexiteers, a provoqué une polémique de tous les diables. La Première ministre, Theresa May, s’est jointe aux condamnations des caciques du parti tory pour exiger que l’ancien maire de Londres présente ses excuses à la communauté musulmane « pour ses propos offensants ». Invoquant la déclaration de Johnson, l’ex-ministre du gouvernement Cameron au pouvoir entre 2010 et 2016, la baronne Warsi, première musulmane à siéger au Cabinet, a exigé l’ouverture d’une enquête sur l’«  l’islamophobie rampante prévalant au sein du parti conservateur  ».

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

1 Commentaire

  • Posté par collin christian, jeudi 9 août 2018, 17:16

    Depuis quand la critique d'une religion est -elle interdite dans un pays libre?

Aussi en Monde

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs