Accueil Économie Consommation

Chaleur et sécheresse donnent des sueurs froides au marché des légumes

Les conditions météorologiques font souffrir la culture et la transformation de pommes de terre, de petits pois, de haricots & co. Cela risque de se répercuter sur les prix des produits frais, surgelés et en conserve. Cependant, pour le moment, la grande distribution se montre rassurante.

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Economie Temps de lecture: 5 min

L’été 2018 ne restera pas gravé que dans la mémoire des amateurs de soleil et de fortes chaleurs. Il pourrait aussi entrer dans les annales de l’industrie du légume. Hautes températures et sécheresse causent en effet des dégâts dans les cultures un peu partout en Europe. A tel point que Profel, l’organisation européenne des industries transformatrices de fruits et de légumes (surgelés et conserves) parle de la situation « la plus sérieuse vécue par les producteurs et transformateurs de légumes au cours des 40 dernières années. »

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Consommation

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs