Accueil Société Régions Bruxelles

La Maison pour ados en difficulté doit se chercher un nouveau toit

Le centre qui héberge des jeunes depuis 1977 doit vider les lieux avant fin décembre. Accusée de laxisme, la commune dit avoir fait plusieurs propositions de relogement.

Article réservé aux abonnés
Journaliste service Bruxelles Temps de lecture: 4 min

C’est inquiet et un poil sarcastique que le directeur Francis Voiturier effectue un petit tour du propriétaire de la Maison, un immeuble situé au 86 de la rue François Gay, derrière la maison communale de Woluwe-Saint-Pierre. Depuis 1977, l’hôte accueille des mômes en souffrance qu’il tente de remettre en selle. Souvent avec succès.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Bruxelles

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs