Accueil Société

On a retrouvé l’épave du galion «San Jose»

C’était le Graal des chercheurs de trésors. L’épave a été localisée au large de la Colombie où elle gît depuis trois siècles. Le contenu de ses cales bourrées d’or et d’argent est estimé à trois milliards d’euros, voire bien davantage. La Colombie revendique le trésor mais d’autres le convoitent.

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 4 min

L’or des Indes a toujours enfiévré les imaginations : la découverte, le 27 novembre dernier, de l’épave du galion espagnol San Jose au large de Carthagène (Colombie) a d’emblée donné lieu à toutes sortes d’hyperboles. Ainsi, samedi dernier, lors de l’annonce officielle de cette découverte, le président colombien Juan Manuel Santos a-t-il lui-même évoqué « le plus important trésor jamais découvert dans l’histoire de l’humanité ».

S’agissant de sa valeur, les chiffres, de façon assez sidérante, fluctuent selon les sources de 1 à 3,7 milliards d’euros – ce week-end, la BBC a même évoqué un montant de 15,6 milliards d’euros, reprenant à son compte le chiffre déboussolant (c’est le quart de la dette extérieure colombienne !) avancé par la Sea Search Armada, une société américaine spécialisée dans la recherche des trésors sous-marins.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Société

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs