Accueil L’archive

Le gourou de la secte satanique élevé au rang de mythe

Le 9 août 1969, des adeptes d'une secte satanique dirigée par Charles Manson assassinaient sauvagement Sharon Tate, l'épouse du réalisateur Roman Polanski enceinte de huit mois et demi, et quatre autres personnes.

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Société Temps de lecture: 3 min

(article paru le 9 août 1994)

Il y a vingt-cinq ans, le 9 août 1969, des adeptes d'une secte satanique dirigée par Charles Manson assassinaient sauvagement dans sa villa de Los Angeles Sharon Tate, l'épouse du réalisateur Roman Polanski enceinte de huit mois et demi, et quatre autres personnes: le coiffeur Jay Sebring (35 ans), l'héritière de la maison de café Folger's, Abigail Folger (25 ans), le cinéaste polonais Voitek Frikowsky (32 ans) et Steve Parent (18 ans), l'ami de la bonne de la maison.

Ce crime, suivi le lendemain du massacre du riche propriétaire de supermarchés Leno LaBianca et de son épouse Rosemary, glace d'effroi l'Amérique. L'une et l'autre des villas sont couvertes de graffiti obscènes. Les victimes ont été éventrées. Les crimes sont signés: en lettres rouges de sang, les meurtriers ont écrit sur les portes et les murs le mot «porc».

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en L’archive

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs