Accueil Belgique

Série d’été: Alain Lizin, le maître du trône

« Le Soir » part à la rencontre des métiers cachés de la Chambre des représentants. Le Parlement fédéral a encore un tapissier-garnisseur. Derrière cette fonction peu connue se cache Alain Lizin, chargé de l’entretien et de la restauration de tout le mobilier de la Chambre. Chaises, divans, tapis et drapeaux n’ont aucun secret pour lui.

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Politique Temps de lecture: 5 min

L’atelier d’Alain Lizin est situé à l’abri des regards. Dans un escalier secondaire, une porte dérobée semble ne mener nulle part. Seule une minuscule pancarte « tapissiers-garnisseurs » donne un petit indice des activités qui se déroulent dans cette salle cachée au fond de la Chambre des représentants. L’endroit vaut le détour : l’atmosphère est radicalement différente de celle qui règne dans le reste du Parlement. Il y a pas mal d’étagères, des morceaux de mobilier partout, des plans de travail couverts de matériel, le tout sur un fond musical entraînant qui tranche avec le calme ambiant de la Chambre. Dans cet atelier, le temps semble figé, comme les sourires des quelques pin-up et joueurs de foot qui recouvrent les murs.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

1 Commentaire

  • Posté par schirvel luc, vendredi 10 août 2018, 8:51

    Originaire de Huy ??

Aussi en Belgique

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs