Accueil Société

Comment «briser l’obsession du prestige» dans la recherche scientifique?

L’affaire a été révélée par le consortium international « Fake science » formé d’une quinzaine de médias internationaux : ces dernières années, des dizaines de maisons d’édition ont créé des revues en accès libre qui n’ont de scientifique que le nom, sans procédure de relecture préalable par les pairs, une étape pourtant clef de la construction de la science.

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Société Temps de lecture: 3 min

Etre publié, à tout prix ? Une spirale infernale contre laquelle se bat le professeur Bernard Rentier, recteur honoraire de l’ULiège.

Comment ces revues ont-elles pu s’insérer dans le système ?

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Société

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs