Accueil Belgique

Désaccord complet entre PS et CDH sur le cours de rien

Que fera-t-on des élèves qui demandent à être dispensés du cours de morale et religion ? Le PS veut le cours de rien dès 2015 mais Joëlle Milquet veut attendre 2016.

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Politique Temps de lecture: 5 min

L’heure tourne, vraiment. Les écoles primaires et secondaires baissent leurs volets dans quelques jours. Et, à ce stade, les établissements du réseau officiel (Communauté, communes, provinces) ne savent toujours pas s’ils vont devoir, ou non, organiser ce cours nouveau qui devra accueillir les élèves qui, en septembre, demanderont à être dispensés du cours de religion/morale.

Le gouvernement de la Communauté française se réunit ce mercredi matin. Dans la tension. On a tenté de déminer le dossier, mardi, en intercabinets. En vain. Le PS souhaite activer le mécanisme des dispenses dès septembre 2015. Joëlle Milquet (CDH), la ministre de l’Education, souhaite attendre septembre 2016.

Mais revenons en arrière, pour saisir.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Belgique

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs