Accueil Belgique

Le Parker Solar Probe, une mission solaire américaine avec un petit accent belge

La Nasa s’apprêter à lancer le satellite Parker Solar Probe. Le centre spatial de Liège a procédé au design des lentilles des télescopes embarqués. Le but de la mission ? Lever le voile sur les mystères entourant les vents et la couronne solaires.

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 4 min

L’humanité s’apprête à caresser la chevelure dorée du Soleil. Ce samedi 11 août 2018, à 9h33 heure belge, la sonde Parker Solar Probe devrait s’élancer de Cap Canaveral à bord d’une fusée Delta IV Heavy, le plus puissant lanceur de la Nasa. En se plaçant à un peu plus de 6 millions de kilomètres de la surface de notre étoile, dans sa couronne de plasma, elle deviendra bientôt l’engin spatial à s’être le plus approché du Soleil.

Cette mission solaire américaine vise à lever le voile sur les phénomènes observés dans l’atmosphère du Soleil. Elle va étudier les vitesses supersoniques des vents solaires et tenter de résoudre l’un des plus grands mystères de la physique contemporaine : comment la température de l’atmosphère du Soleil peut-elle dépasser le million de degrés alors que celle à sa surface atteint seulement 6.000 ºC ?

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Belgique

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs