Accueil Monde Amériques

Avortement: en Argentine, une occasion historique gâchée

Les sénateurs argentins ont rejeté jeudi la légalisation de l’avortement dans le pays du pape François, alors que le projet de loi avait été approuvé par les députés en juin dernier. Ces deux dernières années, les mouvements féministes avaient donné un élan considérable à la revendication du droit à l’avortement.

Article réservé aux abonnés
Cheffe adjointe au service Monde Temps de lecture: 4 min

Piétinés, les espoirs des jeunes argentines et des organisations féministes. Les sénateurs argentins ont rejeté jeudi la légalisation de l’avortement dans le pays du pape François, alors que le projet de loi avait été approuvé par les députés en juin dernier. Trente-huit sénateurs ont dit «non» au texte autorisant l’IVG pendant les 14 premières semaines de grossesse, 31 ont voté en faveur et deux se sont abstenus, selon les résultats officiels qui se sont affichés sur l’écran géant du Sénat.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Amériques

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs