Accueil Sports

Lespagnard: «Elle va devoir se mouiller»

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 1 min

Roger Lespagnard avait un sentiment « mitigé » après la première journée. Il ne s’était pas attendu à ce que les choses soient aussi compliquées. « D’entrée, elle a manqué de rythme sur les haies. La hauteur, cela a été une question de technique… et de répétition car elle n’avait plus sauté en compétition depuis fin juin à Paris à cause de son forfait à Liège. Elle s’est très bien reprise au poids, avec trois beaux jets et un record personnel. Et sur 200 m, c’est toujours la même chose ; la course était programmée une demi-heure après le poids et elle n’a pas eu beaucoup de temps pour débouler. » Le Liégeois avoue toutefois ne pas être inquiet et se réjouit de voir ce que vont donner les trois dernières épreuves, « aussi importantes l’une que l’autre. » « Ce sera une belle finale et Nafi va devoir se mouiller, se battre pour gagner. »

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Sports

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs