Accueil

L’anecdote: 40.000 mètres cubes

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 1 min

« Il y a un an environ, l’échevin des Travaux publics, de la majorité libérale donc, a expliqué en plein conseil communal que, pour combattre les inondations, il fallait construire un bassin d’orage. Soit. Mais un bassin d’orage de 40.000 mètres cubes… Tout ça place Saint-Job. Vous imaginez : 40.000 mètres cubes, c’est un mètre cube sur 40 km… Je ne sais pas s’il se rendait compte, mais c’était son idée. Il s’est ravisé ensuite. On a revu les mesures. Morale de l’histoire : je n’ai rien contre le fait de confier les Travaux publics à un juriste, mais je me dis qu’il faut toujours veiller, avant tout, aux compétences. C’était un peu gros. L’exercice du pouvoir au plan communal, c’est concret, ce sont des faits, on ne triche pas ».

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs