Accueil Monde États-Unis

Etats-Unis: ouverture d’une enquête après la mort d’un enfant migrant libéré d’un centre de rétention

Sa mère estime qu’il a été enfermé dans des « conditions insalubres ».

Temps de lecture: 2 min

Les autorités de l’Etat du Texas ont ouvert une enquête sur la mort d’un enfant migrant après sa libération d’un centre de rétention, sa mère décrivant des «  conditions insalubres » de détention selon ses avocats.

Le cabinet juridique Arnold &amp ; Porter a confirmé vendredi à l’AFP avoir récemment été sollicité par «  la mère d’un petit enfant qui est décédé tragiquement après avoir été détenu dans des conditions insalubres par l’ICE (la police de l’immigration) », dans le sud du Texas. Ni l’identité, l’âge, le sexe ou la nationalité de l’enfant n’ont pour l’instant été révélés.

La date et la cause du décès n’ont pas non plus été communiquées par les autorités ou les avocats de la famille, le cabinet précisant qu’il n’avait « pour l’instant » pas de commentaires à ajouter. Arnold & Porter a simplement précisé que l’enfant avait été détenu dans un établissement à Dilley, au sud du Texas. C’est l’un des trois centres destinés aux familles gérés par l’ICE.

Plus de 2.300 enfants séparés de leurs parents

Le département texan des Services de protection et de la Famille, ainsi que la commission de la Santé et des Services sociaux du Texas, ont tous deux confirmé vendredi à l’AFP l’ouverture d’une enquête sur ce décès.

La politique de « tolérance zéro » sur l’immigration illégale mise en place au printemps par l’administration Trump a entraîné une hausse du nombre d’arrestations à la frontière avec le Mexique. Plus de 2.300 enfants avaient alors été séparés de leurs parents, provoquant un tollé au niveau national et international qui avait poussé le président américain à cesser cette pratique en signant un décret fin juin.

 

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Sur le même sujet

Aussi en USA

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une