Accueil Belgique

Mohamed Abdeslam: «Et si Salah était mort?»

Le frère de Salah et Brahim Abdeslam, tous deux impliqués dans les attentats terroristes de Paris, s’est confié au journal « L’Express ».

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 2 min

Cela fait quatre semaines que les attentats de Paris ont eu lieu, et toujours aucune nouvelle de Salah Abdeslam, principal suspect toujours en fuite. Son frère, Mohamed Abdeslam, s’est confié au journal L’Express.

Tristesse et colère

Les sentiments qui semblent dominer Mohamed sont la tristesse et la colère : «  Je ressens toujours de la tristesse parce que j’aime mes frères, mais aussi de la colère à cause de ce qu’ils ont fait et parce que Salah n’a pas écouté mes appels à se rendre. »

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Belgique

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs