Accueil Société

Les dentistes mettent en garde contre les méfaits du cannabis

La Société de médecine dentaire sensibilise ses membres et les fumeurs jeunes et réguliers : des études scientifiques démontrent que le joint fait plus de ravages en bouche que la cigarette. La formation des dentistes devrait en tenir compte. Et les fumeurs devraient se faire davantage examiner les dents.

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Economie Temps de lecture: 5 min

Le cannabis revient régulièrement dans le débat public, principalement au sujet de sa légalisation ou non. Aujourd’hui, c’est à un aspect mal connu et très peu médiatisé de cette substance psychotrope que la Société de médecine dentaire souhaite sensibiliser les dentistes, ainsi que les fumeurs jeunes et réguliers de joints purs ou coupés au tabac. Le message en résumé : le cannabis consommé souvent et sous forme de fumée s’avère plus délétère pour la dentition et les muqueuses buccales que le tabac, dont on connaît parfaitement les catastrophes qu’il crée en bouche. Parlez-en à votre dentiste… pour autant qu’il soit bien formé à la problématique. Les informations qui suivent et que Le Soir a recueillies en primeur, feront l’objet d’une publication détaillée dans la revue bimestrielle Le Point que l’association dentaire belge francophone envoie à ses 2.200 membres.

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

1 Commentaire

  • Posté par Frédéric Delrue, dimanche 12 août 2018, 20:49

    Combien de personnes ont-elles pris le volant d'un véhicule 2h après avoir bu (une, deux, trois, quatre... bière(s), vin(s), apéritif(s)...)? Votre logique, est illogique. Comparez ce qui est comparable.

Aussi en Société

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs