Accueil Belgique Politique

Didier Gosuin : « Vouloir refédéraliser est naïf et hypocrite »

Pour le ministre bruxellois DéFI, il est naïf et hypocrite de vouloir réfédéraliser des matières régionalisées. Face au constat d’inefficacité de certaines politiques, il plaide la mise en place de stratégies communes, sous pilotage du Fédéral.

Article réservé aux abonnés
Chef du service Forum Temps de lecture: 4 min

Dans une carte blanche publiée dans La Libre début août, deux ministres fédéraux MR, Sophie Wilmès et François Bellot – épaulés par la présidente du Sénat, Christine Defraigne, et plusieurs députés libéraux – plaidaient, sur l’autel de l’efficacité, pour la refédéralisation d’un certain nombre de compétences, comme la santé, l’énergie, le climat, le commerce ou la mobilité.

Hormis le VLD Alexander De Croo, il ne s’est pas trouvé pas grand monde, au sein de la majorité fédérale, pour soutenir l’initiative. Le CD&V et la N-VA l’ont écartée d’un revers de main tandis qu’au MR même, le président Olivier Chastel lâcha que le point n’était pas à l’ordre du jour.

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

3 Commentaires

  • Posté par Van Steen Willy, lundi 13 août 2018, 9:41

    Et si on faisait un référendum pour refédéraliser notre pays?80 ministres, compétences diluées dans des tas de directives différentes et contreproductives, discrimination de nos enfants selon leur lieu de naissance...De Croo n'est pas assez suivi par nos autres élus mais ces élus ne sont plus notre voix ni notre volonté commune ...alors reconnaissons nos erreurs et redevenons un pays fort et entreprenant pour le bien de tous et non seulement d'une région!

  • Posté par JEAN OOSTVEEN, lundi 13 août 2018, 14:48

    Une usine à gaz supplémentaire.

  • Posté par Serge Vandeput, lundi 13 août 2018, 12:56

    Ce sont uniquement les Bruxellois et les Wallons qui sont mécontents de plus de pouvoir aux Régions. Les Flamands ne se plaignent pas et les Germanophones en demandent encore plus, pourtant il y a les mêmes pouvoirs partout. Alors pourquoi une partie du pays est mécontente et l'autre pas?

Aussi en Politique

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs