Accueil Sports Tennis Grands Chelems

Alison Van Uytvanck sur la suspension de Shuai Peng, sa partenaire en double: «Elle m’a harcelée jour et nuit»

Van Uytvanck s’est exprimée sur les réseaux sociaux au sujet de la suspension de Shuai Peng et a expliqué comment la Chinoise a voulu l’obliger à se retirer du doubles dames à Wimbledon en 2017.

Temps de lecture: 2 min

Alison Van Uytvanck a plaidé pour que le tennis « reste un sport propre dans tous les domaines  ». La numéro 2 belge est revenue sur les réseaux sociaux sur la suspension de la Chinoise Shuai Peng, pour six mois, par la TIU, la Tennis Integrity Unit.

Shuai Peng a écopé de six mois de suspension et de 10.000 dollars d’amende pour avoir essayé d’obliger Alison Van Uytvanck, sa partenaire du double dames, à se retirer du tournoi de Wimbledon en 2017.

« Cela s’est passé en qualifications. Mon ancien coach Alain De Vos et moi avons été harcelés jour et nuit par Shuai Peng qui voulait que je me retire du double », a expliqué Alison Van Uytvanck. « Elle voulait jouer avec Mirza alors que la deadline d’inscription était déjà passée. Mon ancien coach a contacté la TIU qui a enquêté en toute discrétion. Sur base des preuves, la commission a décidé de la suspendre. Depuis que je suis petite fille, le tennis est tout pour moi. C’est pour ça que je veux que ce sport soit/reste propre dans tous les domaines. »

Shuai Peng suspendu six mois

« Shuai Peng a utilisé des moyens coercitifs et offert la possibilité d’une récompense financière en échange du retrait de sa partenaire du tournoi du double dames de Wimbledon 2017 », avait communiqué la TIU. « Bien que l’offre ait été refusée et que Peng Shuai n’ait pas participé au tournoi par la suite, cela constituait une violation du programme anti-corruption du tennis ».

Peng, âgée de 32 ans, a été suspendue six mois dont trois avec sursis et condamnée à 10.000 dollars d’amende, dont 5.000 avec sursis, à condition qu’elle ne commette plus de violation du code anti-corruption. Elle pourra jouer de nouveau à partir du 8 novembre 2018.

La TIU a précisé que l’ancien entraîneur de Peng, le Français Bertrand Perret, a lui aussi été suspendu trois mois pour son rôle dans cette affaire.

Alison Van Uytvanck, malade, a dû déclarer forfait samedi lors de son premier tour des qualifications pour le tournoi de Cincinnati.

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Grands Chelems

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

Tennis, les résultats et classements Découvrez le programme du jour et le calendrier de la saison

Résultats et classements
SoSoir Voir les articles de SoSoir VacancesWeb Voir les articles de VacancesWeb