Accueil Économie Tech & médias

Des robots pour remplacer les agents du fisc

Le SPF Finances va lancer deux projets pilotes dans le domaine de l’intelligence artificielle pour se préparer à un déploiement à grande échelle. L’Intérieur travaille, lui, sur une iPolice.

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Economie Temps de lecture: 4 min

L’administration fiscale s’est fortement numérisée ces dernières années. Tout le monde connaît tax-on-web. Nous sommes de plus en plus nombreux à remplir notre déclaration fiscale via cette plateforme mais ce n’est qu’un exemple. De nombreuses formalités vis-à-vis du fisc peuvent être réalisées via internet. Le SPF Finances s’apprête maintenant à pousser encore plus loin l’automatisation de ses processus en recourant à l’intelligence artificielle. Des « chatbots », ces robots logiciels pouvant dialoguer avec un individu par le biais d’un service de conversations automatisées, viendront bientôt au secours des contribuables perdus dans les méandres de l’administration en remplacement des agents du fisc. Le ministère vient de lancer un marché public visant à développer deux projets pilotes en ce sens. Et ce n’est qu’un début…

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

3 Commentaires

  • Posté par Cock Gérard, lundi 13 août 2018, 16:18

    Ceci n'est qu'un premier pas vers la réduction du personnel des ministères à la portion congrue!!!! Et cela avant de repasser le brulot aux Régions!! Surtout PAUVRE Administration wallonne... qui n'en est pas une car son personnel est à la base composé de gens qui ont été placés par des ministres comme monsieur Maystadt ou autres d'ailleurs et qui voient d'un mauvais oeil arriver des anciens agents fédéraux p.ex. du Ministère des Finances..des vrais fiscards, ceux-là et sans qui grâce à leur travail permettent au pays de "tourner". Malheureusement la politique ultra-libérale.... A L'EXCES MÊME... de Charles Michel et autres, nous mène droit au CHAOS. Sans une Administration efficace et près des gens ..ne fut-ce que pour délivrer les explications nécessaires et non des ROBOTS (je pouffe!!)......le pays va droit dans le mur qui se rapproche plus vite que l'on ne croit....MAIS QUE FONT, OU SONT LES SYNDICATS???????? dans ce cirque.PAUVRE BELGIQUE, PAUVRE REGION WALLONNE, PAUVRES COMMUNES vous ne savez pas ce qui vous attend!!!! ..Y n'y a qu'a voir le bordel de la perception du précompte immobilier en région bruxelloise avec la multitude d'erreurs qu'engendre l'attribution automatique des réductions du PRI....Les Région ne sont pas prêtes pour ce basculement.. sauf la Région Flamande qui a toujours deux longueurs d'avance sur les autres. Le bateau coule et on se demande s'il y a encore un pilote dans l'avion face à ce gouvernement qui ne songe qu'à sabrer dans les dépenses....tiens le Portugal , qui a une toute autre approche s'en sort bien lui... pourquoi toujours suivre l'exemple des Pays-Bas et pas, pour une fois celui des lusitaniens????? Et dire qu'i y en en a qui souhaitent un gouvernement Charles Michel II...Pauvres de nous.

  • Posté par Hubert Wynands, lundi 13 août 2018, 12:03

    Et si l’intelligence naturelle était de simplifier le système ? Apparement trop compliqué pour nos gestionnaires. Il est préférable de garder des chemins de traverses pour permettre à ceux qui le peuvent et qui en ont les moyens de profiter de l’ingénierie fiscale. C’est à dire pas le citoyen lambdas, lui bien souvent l’administration fiscale en sait plus sur son sujet que lui même. Pour preuve, suite aux différents «  leads » quelles mesures concrètes ont étés prises pour les contrer. ZÉRO, on attend bien gentiment que cela se tasse et puis voguera la galère. Et plus nous verrons bien comment se reconvertiront nos actuels dirigeants quand ils arrêteront leur carrière politique. Ils seront bien récompensés.

  • Posté par VERDOODT-COLART Jean-Marie, lundi 13 août 2018, 11:10

    NON, le titre est incorrect ! Les robots ne vont pas remplacer "LES" agents mais "DES" agents ! C'est évidemment plus accrocheur.

Aussi en Techno et médias

Voir plus d'articles
La Une Le fil info Commentaires Partager

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs