Dimata après Charleroi-Anderlecht (1-2): «En première mi-temps, ce n’était pas magnifique…»

Les buteurs anderlechtois © News
Les buteurs anderlechtois © News

Ivan Santini, qui a marqué son 7e but de la saison, était ravi de la victoire des Mauves, moins de la manière. «  C’était un match plus compliqué que les dernières semaines, très difficile, car on n’a pas bien commencé la rencontre. Mais à la pause, on était content de revenir aux vestiaires avec le 1-1 car on sait que quand on joue ici, c’est toujours difficile. Le plus important dans ce match était de prendre les trois points de la victoire. On a 9 unités au classement, mais on peut encore mieux jouer que ce qu’on a montré aujourd’hui. Je pense qu’on a besoin encore plus de jouer ensemble, et pas juste avec de longs ballons comme ce dimanche. Ce serait mieux pour l’équipe et pour les attaquants, car pour nous c’est difficile de garder le cuir devant en jouant de cette manière. »

L’autre buteur des Bruxellois, Landry Dimata, ne cachait pas sa satisfaction de revenir à Bruxelles avec la victoire. «  C’était compliqué, mais ça, on le savait avant le match. Je n’ai pas peur de dire que c’est peut-être le déplacement le plus difficile de la saison. On les connaît, ils se battent toujours jusqu’à la fin. Nous, on n’a pas montré du beau football, mais on a gagné au caractère. En première mi-temps, c’était pas très magnifique (sic), mais on rentre avec le 1-1. Et pour le penalty, c’est l’arbitre qui prend sa décision. »

 
 
 
 
 
 
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous

Le choix de la rédaction
  1. «
Il y aura un décumul. Il n’y a personne qui sera bourgmestre et député chez nous, c’est très clair
», explique Olivier Maingain. © Dominique Duchesnes.

    Malgré le décumul, les bourgmestres Défi pourront se présenter aux régionales

  2. Dmitri Rybolovlev aux côtés du prince Albert dans la tribune de l’AS Monaco
: une proximité qui suscite des interrogations. © Reuters.

    Football Leaks: les amitiés suspectes du patron de l’AS Monaco dans la Principauté

  3. Le mot d’ordre des citoyens qui se sont mobilisés
: améliorer le pouvoir d’achat. Avec une pancarte au slogan explicite.

    «Stop aux taxes»: les gilets jaunes ont bloqué la raffinerie de Feluy

  • La vitalité civile, une ressource qu’il ne faut pas négliger

    Alors, Docteur ? Le diagnostic posé par la Fondation Roi Baudouin est sans appel : il n’y a jamais eu autant de collectifs citoyens en action. Près de 250 sont nés durant les deux années 2015-2016 sur lesquelles porte l’étude qu’il a réalisée. L’autre constat est tout autant sans appel : depuis la crise financière de 2008-2009, ce nombre ne cesse de croître. Faut-il s’en inquiéter ?

    Au contraire ! Que voilà une bonne nouvelle. Au sein de la société, des hommes et des femmes...

    Lire la suite